Investir dans l'immobilier pour défiscaliser

Investissement locatif et exonération fiscale

En investissant dans des biens immobiliers en location, vous pouvez bénéficier d'une exemption d'impôt et payer moins d'impôts. La loi Pinel (qui remplace l'ancienne loi Duflot), qui s'applique aux nouveaux bâtiments ou à un état d'achèvement futur, peut optimiser votre impôt, mais il est également possible de bénéficier d'avantages fiscaux lors de la location de vieilles propriétés.

Exonération fiscale pour les nouvelles propriétés

En ce qui concerne l'investissement locatif, le droit Pinel s'applique aux conditions de réalisation nouvelles ou futures: VEFA. Ce dispositif remplace la loi Duflot et l'ancienne loi Scellier.
L'application de la loi Pinel dépend de la localisation géographique du bien. En fait, le logement doit être situé dans l’une des zones légales (dans les comtés où la demande de loyers est très élevée). La propriété doit être louée comme résidence principale pendant au moins 6 ans après l’acquisition. Le loyer doit respecter un plafond légal compris entre 8,69 euros et 16,83 euros par mètre carré.
Le revenu du locataire doit être inférieur à une certaine limite.
L’objectif du système est de faciliter l’accès au logement pour les familles modestes.

Le bailleur, qui remplit les conditions légales, peut bénéficier d'une réduction d'impôt variable en fonction de la durée de la location: 12% pour un engagement de 6 ans et 18% pour un engagement de 9 ans (possibilité de prolonger la période jusqu'à 12 ans). Dans ce dernier cas, le débit est augmenté à 21%.

investissement locatif
Investissement Locatif

Exonération fiscale sur une ancienne propriété

Les biens immobiliers plus anciens peuvent également bénéficier d’un système d’exonération fiscale: la loi Malraux. Il s’agit d’un programme visant à promouvoir la rénovation d’immeubles locatifs délabrés.
Les propriétaires plus âgés qui rénovent leur propriété plus tard bénéficient d’un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 30% des travaux. La propriété doit être louée pour au moins 6 ans et située dans une zone géographique spécifique.
La quantité de travail en cause est limitée à 100 000 euros et exclut certains travaux coûteux, tels que la démolition ou la reconstruction.

INVESTISSEMENT DANS LA NOUVELLE LOCATION DE BÂTIMENTS

Les avantages de l'investissement locatif

La pierre est aujourd'hui l'une des plantes les plus sûres et les plus rentables. En investissant dans de nouveaux immeubles locatifs avec Valority Investissement https://www.valority.com/, vous pouvez réduire vos impôts, préparer votre retraite, constituer un patrimoine, protéger votre famille ou améliorer votre revenu.

La loi de Pinel

La loi Pinel offre un crédit d’impôt de 12 à 21% sur une période de 6, 9 ou 12 ans sur la valeur totale de votre investissement.

Les conditions

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, le bien doit être neuf et conforme aux dispositions de la RT 2012, qui peut être loué non meublé pour une durée de 6, 9 ou 12 ans dans une zone géographique définie et utilisé comme résidence principale. Les limites de loyer et les plafonds pour les ressources des locataires doivent être respectés.

Dans certaines conditions, le dispositif Pinel permet une exonération fiscale pour les investissements dans des immeubles locatifs.

PROPRIÉTÉ LOGEMENT AVEC ÉQUIPEMENT PINEL

C'est un cas nouveau ou similaire au nouveau cas, à savoir:
- logements neufs
- acquis dans le futur stade d'achèvement ou construit par le contribuable;
- être acheté en vue de sa réhabilitation;
- réhabilité
- la transformation d'un site;
- les installations converties par le contribuable en logement;
- les logements ayant fait l'objet de travaux contribuant à la fabrication ou à la livraison d'un nouveau bâtiment.

Bien exclus acquis lors du démantèlement d'un bien (sauf en cas de décès du conjoint ou du partenaire PACS soumis à une imposition commune).

La loi Pinel concerne les investissements dans des bâtiments résidentiels neufs ou leur achèvement (voir encadré) entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2021. Le crédit d'impôt est calculé sur la base du prix de revient du bâtiment. Surface habitable de 5 500 € par mètre carré de surface habitable, sans pouvoir dépasser 300 000 € par ménage et ménage. S'applique à un maximum de deux acquisitions par an et par budget fiscal. Le crédit d'impôt est de 12% pour un engagement de 6 ans, 18% pour un engagement de 9 ans (ou jusqu'à 6 ans) et 21% pour un engagement de 12 ans (9 ans). prolongé une fois ou 6 ans deux fois).